Discussion

ECRIRE OU SE CONTENTER DE LIRE…

J’AI ECRIT…

J’écris un peu depuis que je suis très jeune mais absolument pas de façon ponctuelle. 

J’ai écrit un journal intime, comme tous les enfants et adolescents, j’imagine. Pour m’apitoyer sur mon sort, pour rêver, pour me confier.

J’ai écrit des poèmes…enfin la rockeuse en moi aimais croire qu’il s’agissait de paroles de chansons mais ne jouant d’aucun instrument, n’ayant aucune mélodie en tête, j’ai du requalifié ces écrits en ‘poèmes’ et me rabibocher avec Prévert. 

J’ai écrit des bouts de vie de personnages qui évoluaient tantôt dans un univers, tantôt dans l’autre, sans but précis. Ils menaient juste une vie pleine d’aventures qui contrastait avec ma vie sans aventures.

J’ai écrit des débuts de romans. Oui ‘des débuts’, je ne les ai jamais finis car ils étaient toujours remplacés par de meilleures idées. Et parfois j’étais juste happée par les aléas de ma propre vie pour poursuivre, ou insatisfaite de mes intrigues que je trouvais trop compliquées, de mon écriture que je trouvais trop simple. Parfois j’étais lassée de rester sans inspiration, de ne pas savoir par quel bout commencer l’écriture de telle ou telle scène, malgré mes nombreux schémas et détails établis au préalable.

J’ai écrit des dialogues, des passages qui me motivaient, qui me faisaient entrevoir un roman dont je pourrais être fière. Pourtant, arrivaient toujours ces périodes creuses où je n’avais pas envie de me concentrer sur mon écriture. Comme frustrée du temps réellement nécessaire pour sortir ce qui était déjà dans ma tête. Comme si connaître mes personnages et savoir ce qui allait leur arriver rendait l’expérience d’écriture beaucoup moins attrayante. 

Mais il paraît qu’il faut écrire avec assiduité pour que les mots affluent avec aisance. Alors je me suis forcée. Oui forcée, parce que même si j’arrivais finalement à faire sortir des phrases dont j’étais à peu près satisfaite, c’est encore une fois le temps passé à accoucher de quelques paragraphes qui me semblait inexplicablement gâché.

ET SOUDAIN, C’EST LE DRAME

Et puis le drame est arrivé, un bug idiot, bizarre qui m’a fait perdre les cent premières pages de ma dernière lubie, celle qui devait m’ouvrir les portes des plus grandes maisons d’éditions et de la gloire (oui, il faut viser haut, et non je n’avais pas fait de sauvegarde).

La remise en question n’a pas tardé à pointer le bout de son nez. Est-ce que ça vaut la peine de tout réécrire? Est-ce une chance de recommencer en mieux? Est-ce un signe du destin qui me dit « Arrête! Ce n’est pas pour toi »? Est-ce que je prends réellement du plaisir à écrire ? Si on parle chroniques, la réponse est oui, j’en retire même une certaine fierté quand mes mots parviennent à exprimer ma pensée…et puis une chronique, ça se poste rapidement, les retours et le verdict sont presque immédiats. Alors que m’atteler à un roman ne m’excite que lorsqu’il s’agit d’écrire des scènes cruciales. Mais celles de transitions, de développement me demandent un réel effort qui finit souvent par me décourager.

Est-ce sensé être si dur? Devrais-je laisser tomber? Pourtant abandonner signifierait renoncer à mes personnages, renoncer à raconter leur histoire qui est déjà là, qui n’a besoin que d’être couchée sur le papier!

Ecrire ou me contenter de lire, que vais-je choisir?

Au moment où j’écris cette chronique, voilà à quel stade de mes réflexions j’en suis. Je suis dégoûtée d’avoir perdu mon travail, incertaine de la suite à donner, sceptique quand au temps que j’ai réellement à consacrer à cette activité, mais persuadée que cette mésaventure n’est pas arrivée par hasard.

Je prends tous les conseils, tous les avis et lirai avec joie ce que vous aurez à dire quand à votre propre expérience avec l’écriture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s