Contemporain

DONNE-MOI TA MAIN, PRENDS LA MIENNE | FANNY VANDERMEERSCH

UN ROMAN TOUT DOUX…

Il s’agit d’une lecture aussi douce que le présage sa couverture.
Dans ce très court roman, nous faisons la connaissance d’Isabelle qui travaille le matin dans une clinique vétérinaire et l’après-midi comme médiatrice animale.
Elle apporte du soutien à des personnes en difficulté grâce à l’intervention des animaux.
C’est dans ce cadre qu’elle fait la connaissance de Loen, un homme mal dans sa tête et dans sa peau.
Le récit va nous amener à en savoir plus sur le passé de cet homme ainsi que sur celui d’Isabelle, qui souffre également d’un récent traumatisme. Nous serons témoins de leur fragilité et du soutien qu’ils tenteront chacun de s’apporter.
Mon seul bémol ira aux descriptions que j’ai trouvé insuffisantes à mon goût, que ce soit celles relatives aux personnages ou au décor. J’aurais aimé que les protagonistes soient un peu plus travaillés. Par exemple, je n’ai qu’une idée très vague de leur physique et leur âge. J’aurais aimé que leur psychologie soit un peu plus creusé aussi. Quant aux décors, ils sont évoqués de façon superficielle, si bien que je n’ai pas vraiment pu les visualiser et m’y plonger.
Cela étant dit, cette lecture reste fluide et touchante, elle est parfaite pour faire la transition entre deux romans plus coriaces. D’autre part, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer: les chapitres alternant passé et présent défilent à une vive allure et l’intrigue, bien que simple, ne manque pas d’intérêt. Il est question d’amour et de pardon, des sujets universels qui parlent à tous et sont abordés avec beaucoup de bienveillance.

POUR RÉSUMER

LES + : une intrigue intéressante qui met à l’honneur les bienfaits du contact avec les animaux.

LES – : des descriptions insuffisantes pour plonger totalement dans le récit.

VERDICT : 🖋️🖋️ Lu et Apprécié

4E DE COUVERTURE

Elle est assise, pétrifiée. Le feu l’entoure, gagne dangereusement du terrain. La chaleur devient insupportable. Elle étouffe, appelle muettement et désespérément une bouffée d’air qui ne vient pas.

Isabelle travaille le matin dans un cabinet vétérinaire avec son amie Manuella alors qu’elle endosse, l’après-midi, le costume de médiatrice animale. Après une pause de quelques semaines et l’arrêt de son activité à l’hôpital des Châtaignes, elle attend la venue d’un nouveau patient à l’écurie, nommé Loen, un homme cabossé par la vie.

Mais depuis plusieurs semaines, le même cauchemar se répète. Elle est prisonnière des flammes et se réveille eu sursaut. Comment s’en débarrasser? Et si son passé était la clef?

Deux destins qui se croisent.
Deux âmes profondément marquées par le chagrin, qui vont retrouver la lumière.
Deux mains tendues.
Une histoire émouvante dans laquelle se mêlent romance et secrets de famille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s