Suspense

SOEURS | BERNARD MINIER

LA SUITE DES AVENTURES DE SERVAZ…

J’ai enfin attaqué ce polar qui traînait dans ma PAL depuis des mois ! Il s’agit d’un opus relatant une nouvelle enquête de Martin Servaz…

Et comme un bécasse, je n’ai pas lu les romans clés précédents, me spoilant bêtement des événements importants de la vie de notre flic. Alors premier conseil, ne faites pas comme moi si vous avez l’intention de découvrir le parcours de Servaz dès le début et lisez les romans dans l’ordre de parution !

Pour revenir au livre qui nous intéresse, préparez-vous à une intrigue bien ficelée en deux temps. Année 1993, le jeune Servaz vient d’entrer dans la police et se confronte à un double homicide mit en scène de façon lugubre et traité avec les méthodes scientifiques et humaines de l’époque.Bond dans le temps, année 2018, notre cher flic, après les événements de Nuit et Glacé (vous savez, les romans que je n’ai pas lu… ) est appelé sur une scène de crime qui va le ramener à l’enquête de ses débuts. Pour résoudre cette nouvelle énigme, il devra déterrer le passé. J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, sans pouvoir vraiment en expliquer la raison, mais ça n’a pas duré ! Entre les descriptions nous plongeant dans un décor hostile, les nombreuses fausses pistes, les personnalités mystérieuses des victimes et les rebondissements, l’auteur nous offre du spectacle. Et que dire du dénouement ? Certains le jugeront peut être invraisemblable, mais personnellement, je l’ai trouvé fou et diabolique, alors oui, je l’ai aimé ! Pourtant je ne parlerais pas de coup de cœur. La plume a beau être fluide, le récit bien mené, il m’a manqué un petit je-ne-sais-quoi pour placer cet ouvrage au dessus du lot. Cela vient sûrement des nombreuses références aux romans précédents qui empiétaient un peu sur l’intrigue actuelle. Mais encore une fois, je suis à blâmer ! Bref, Bernard Minier livre un bon roman, peut-être pas le meilleur pour moi qui avais adoré N’éteins pas la lumière, pourtant il reste à découvrir. 

POUR RÉSUMER

LES + : Une intrigue mystérieuse et étonnante jusqu’aux dernières pages. 

LES – : A lire que si vous avez lu les romans précédents au risque de vous spoiler! 

VERDICT : 🖋️🖋️ Lu et Apprécié 

4E DE COUVERTURE

Mai 1993. Deux sœurs, Alice, 20 ans, et Ambre, 21 ans, sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes, elles se font face, attachées à deux troncs d’arbres.

Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’œuvre aussi cruelle que dérangeante.

Les deux sœurs n’étaient-elles pas ses fans ? L’un de ses plus grands succès ne s’appelle-t-il pas La Communiante ?… L’affaire connaît un dénouement inattendu et violent, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.

Février 2018. Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée… elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu’à l’obsession.

Une épouse, deux sœurs, trois communiantes… et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ?

Pour Servaz, le passé, en resurgissant, va se transformer en cauchemar. Un cauchemar écrit à l’encre noire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s