Contemporain

IL ME DISAIT OSE (ou quelque chose comme ça) | HÉLÈNE ADAM

OSER RÊVER, OSER VIVRE…

Nora aime les livres de développement personnel, elle aime les lire mais pour ce qui est de suivre leurs conseils, c’est une autre histoire…

Nora est plutôt du genre à mener une vie confortable et rassurante, c’est peut-être ce qui l’empêche d’avancer depuis son récent divorce. C’est peut être aussi la raison pour laquelle elle ne parvient pas à écrire ce roman qui trotte dans sa tête depuis un moment…

Alors quand son amie lui offre un billet d’avion pour l’autre bout du monde et se confronter à elle-même, Nora décide qu’il est temps de prendre un risque, celui de surmonter ses peurs, ses doutes et vivre l’instant présent. Et quel meilleur cadre que cette Amérique Centrale, dépaysante et paradisiaque? Avec pour toile de fond la touffeur tropicale et des paysages pittoresques, Nora va oser, va sortir de sa zone de confort et réaliser que, loin de la mettre en danger, cette nouvelle attitude lui ouvre le champ des possibles. 

En compagnie de Nora, c’est l’occasion pour le lecteur de s’interroger alors sur la vie, sur le confort du quotidien qui s’oppose à l’euphorie de l’imprévu, sur la routine du quotidien qui s’oppose à la liberté de l’imprévu. Ce roman, parce qu’il est entrecoupé de lettres de notre héroïne à son auteure préférée, est aussi une réflexion sur le travail de l’écrivain avec des notions comme l’inspiration, la solitude, la mise à nue. Faut-il vivre des expériences incroyables pour trouver matière à écrire? Quel part de lui-même un auteur doit il mettre dans son œuvre? Existe t-il des bienfaits à la procrastination? Autant de sujets et de questions qui sauront vous parler, que vous écriviez ou non.

Cette période si particulière pour nous tous m’avait déjà poussée à réfléchir sur ma vie et ce roman n’a fait que renforcer cette démarche en mettant en lumière de nouvelles envies. Celle de voyager plus, de faire mes valises, et pourquoi pas expérimenter à mon tour la ‘pura vida’ costaricaine. Celle de m’initier à de nouvelles expériences, pourquoi pas la plongée même si je suis une trouillarde lorsqu’il est question de fonds marins. Celle de mettre à plat ma vie professionnelle et faire le bilan de ce que j’en attends, de réfléchir à la façon dont je peux l’accorder avec mes vraies passions. Je ne sais pas si j’irai au bout de ces réflexions, mais je l’espère vraiment. Je ne sais pas ce qui en découlera, on verra.

Quoi qu’il en soit je suis ravie d’avoir ouvert ce roman inspirant qui invite (mais ne force pas) à l’introspection et j’espère qu’il vous permettra à votre tour de vous poser les bonnes questions, celles qui comptent, celles qui vous guideront vers le meilleur.

POUR RÉSUMER

LES + : un roman qui fait voyager ET réfléchir 

LES – : il faut être d’humeur introspective pour lire ce roman au risque de passer à côté de son message 

VERDICT : 🖋️🖋️🖋️ Lu et Dévoré 

4E DE COUVERTURE

Que feriez-vous si on vous donnait la possibilité de concrétiser votre rêve le plus cher ?
Seriez-vous prêt à partir au bout du monde et à surmonter vos peurs ?

A 44 ans, Nora tombe sur une publication de son auteure préférée qui annonce un prochain concours d’écriture et décide de tenter sa chance. Boostée par l’échéance, elle y voit l’opportunité de réaliser un vieux rêve.

Le doute s’installe : « Qui suis-je pour prétendre écrire un roman ? »

Sur fond de voyages, de rencontres et d’une belle touche d’humour, Il me disait ose (ou quelque chose comme ça) est un roman qui nous encourage à aller au bout de nos rêves, quels qu’ils soient, et à ouvrir les portes de tous les possibles.

Il se pourrait bien qu’à la suite de ce livre vous ne puissiez plus vous empêcher de réaliser vos propres rêves ! Vous voilà prévenus.

1 réflexion au sujet de “IL ME DISAIT OSE (ou quelque chose comme ça) | HÉLÈNE ADAM”

  1. J’aime beaucoup les romans de développement personnel, j’ai pour habitude de lire Gounelle ou même Giordano qui me font beaucoup réfléchir et me remettent en question ! Je pense que je lirai celui ci avec grand plaisir !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s