Suspense

BLEU CALYPSO | CHARLES AUBERT

UN POLAR PAS COMME LES AUTRES…

Il y a les romans noirs d’un côté et le roman bleu calypso de l’autre. Il se distingue par ses reflets sombres comme les fonds marins et ses scintillements comme les vagues au contact du soleil. Bleu Calypso, ce sont aussi cinq facettes à l’œuvre pour produire un récit original :

La fraîcheur : grâce à un formidable duo d’enquêteurs, l’ancien parisien blasé de sa vie de citadin qui s’est retiré de l’agitation pour se consacrer à sa passion pour la pêche. Et la journaliste hyper active, obstinée et sans filtre qui fourre son nez partout. Ces deux-là pourraient sembler différents, et pourtant leur collaboration apparaît vite comme une évidence.

Le suspense : ça reste un polar, avec son lot de cadavres et un tueur aux motivations mystérieuses. L’enquête est prenante et pimentée par le fait qu’elle soit menée par des ‘civiles’ qui doivent agir avec les moyens du bord. 

L’humour : ironie, auto dérision et second degrés sont au rendez-vous sans rien enlever au sérieux de l’enquête. Le roman étant écrit à la première personne, non seulement le lecteur se sent plus proche du personnage principal mais en plus, il découvre avec délice les réflexions de ce « James Bond en tongs ». 

L’art : le roman est un hymne aux arts sous toutes leurs formes. Photographie, artisanat, cuisine, musique, poésie… Le lecteur se délecte de belles références, notamment avec ces débuts de chapitre qui mettent à l’honneur un haïku. 

La contemplation : de belles lumières, des couleurs intenses, de jolis paysages qui donnent envie de s’arrêter, de prendre le temps de ne rien faire, de savourer la vie et la bonne gastronomie française, que demander de plus ?

Si ce n’est pas déjà fait, laisser vous tenter par ce roman, cette belle surprise. Il se savoure comme un bon plateau de fruits de mer en bord de plage.

POUR RÉSUMER

LES + : un roman original, le juste équilibre entre enquête, action et humour. 

LES – : on en veut encore… Ah non, attendez, on me dit que la suite est déjà disponible ! 

VERDICT : 🖋️🖋️🖋️🖋️ Coup de Cœur

4E DE COUVERTURE

Il a pêché le saumon en Alaska, le brochet dans les lacs du Connemara. De sa passion, Niels a fait son métier. Et fui la ville pour une cabane sur l’étang des Moures, près de Sète.
Le kayak file en silence. Comme il étrenne son nouveau leurre – baptisé Bleu Calypso – le fil se tend… Un poisson, mais pas que. Au milieu des algues : un visage d’homme à la peau verte. C’est le troisième cadavre qu’on extrait de l’étang ces temps-ci, après l’ornithologue allemand et le pêcheur de dorades. Lignes posées. Mystère ferré. Il n’y a plus qu’à attendre…

1 réflexion au sujet de “BLEU CALYPSO | CHARLES AUBERT”

  1. J’ai beaucoup aimé ce roman, je ne me serai peut être pas arrêtée dessus au premier abord, et grâce à cette expérience, je ne regrette pas d’avoir lu ce livre qui est fabuleux ! J’ai comme toi très hâte de lire la suite @meslivresdepoche

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s