Romance

ZE BRITISH DREAM | CAROLINE W. BARNES

DIFFICILE DE CLASSER CE ROMAN…

Nous allons suivre les aventures amoureuses, amicales et familiales de Laura, qui par un heureux hasard de circonstances, va déménager à Londres, la ville de ses rêves. 

On pourrait croire à un roman feel good ou à une bonne vieille chick-lit, mais finalement, c’est un peu plus que ça. Oui, il y a de l’humour, oui, le hasard fait  bien les choses pour aider l’intrigue à avancer, pourtant, on s’éloigne des clichés et ça fait du bien ! 

Déjà, et c’est assez rare pour le souligner, nous avons une héroïne d’origine antillaise, avec des cheveux frisés et des formes. Comme dirait l’autre, c’est peut être un détail pour vous mais pour moi, une métisse qui ne se reconnaît que très rarement dans les personnages des romans, ça veut dire beaucoup. Même si l’accent n’est pas mis sur ces caractéristiques, le fait est que ça change de ce qui nous est servie habituellement. Ensuite, d’un point de vue psychologique, j’ai aimé qu’on ne retrouve pas le cliché de l’héroïne extravertie, un peu fofolle et maladroite qui se retrouve dans des imbroglios farfelus. Non, à la place, Laura est introvertie et pas toujours sûre d’elle et de ses choix. J’ai aimé également que les relations humaines et les situations soient plus nuancées.

Mes seules critiques s’orienteraient sur la vie professionnelle de l’héroïne que j’aurais souhaité plus développée et le récit à la troisième personne que je trouve moins efficace que la première personne dans ce type de roman.

Mais que cela ne vous empêche pas de donner une chance à cet ouvrage. Comme quoi, on peut faire dans la légèreté sans tomber dans le rocambolesque !

POUR RÉSUMER

LES + : adieu les clichés habituellement présents dans ce genre de roman !

LES – : l’écriture à la troisième personne qui peut freiner certains lecteurs 

VERDICT : 🖋️🖋️ Lu et Apprécié

4E DE COUVERTURE

Laura Layne a 34 ans, une vie monotone, un travail qu’elle n’aime pas et une mère envahissante pleine d’énergie. La seule chose qui illumine son quotidien ? Son amour des comédies romantiques britanniques. Aussi, quand l’occasion se présente d’enfin sauter dans l’Eurostar pour la première fois depuis des années, Laura franchit (fébrilement) le pas. Mais ce qui l’attend de l’autre côté de la Manche va dépasser ses rêves les plus fous ! L’insaisissable James Turner est-il son « Prince William » tant attendu ? Où a-t-elle déjà pu apercevoir son jeune frère, Thomas ? Et c’était sans compter sur sa sœur aînée la grande voyageuse, qui revient auprès d’elle avec bien plus que des photos souvenirs dans ses valises… Quand un coup de pouce du destin lui permet de changer de vie, Laura ne se doute pas que des chamboulements en cascade seront au programme !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s