Contemporain

LE VOILE DE TÉHÉRAN | PARINOUSH SANIEE

LE DESTIN D’UNE FEMME IRANIENNE…

Révoltée, triste, en colère mais aussi admirative, voici les adjectifs qui me viennent à l’esprit en refermant ce roman.

Le Voile de Téhéran, c’est le parcours de Massoumeh durant une quarantaine d’années. À travers son histoire personnelle, c’est celle de son pays qui nous est racontée. Celle d’un pays qui va connaître une révolution puis une guerre avec L’Irak.

Sans surprise, ce récit prend aux tripes. Comment pourrait-il en être autrement ?
Parce que Massoumeh échange quelques mots avec un homme de son quartier, connu de tous, sa famille, qui voit en son acte un déshonneur, choisit de la marier à un parfait inconnu.
Commence alors le début d’une vie qui sera marquée par le sacrifice, la peur, la solitude et la résilience. 
L’occasion pour nous, lecteurs, d’assister à l’évolution de la condition de la femme en Iran à partir des années 70. Quel est son rôle au sein de la famille, de la société, du monde du travail ? Quels sont les droits qui lui sont accordés ? Dans quelle mesure sa voix peut-elle être entendue? Toutes ces questions trouvent leurs réponses alors que nous accompagnons une héroïne résiliente et pour laquelle nous ne pouvons que ressentir de la compassion. 

Nous sommes également témoins des changements d’un pays, des prémices d’une révolution, des idéaux qui en sont à l’origine et de ceux qui vaincront finalement. C’est aussi un questionnement sur la religion, les différentes façons de la concevoir, la pratiquer, et surtout de l’interpréter. 

Et tel un fil conducteur, l’éducation trouve une place de choix dans cette histoire.
L’éducation comme seule arme pour une femme dans une société profondément traditionaliste et patriarcale. 
L’éducation comme seule arme contre l’obscurantisme.
L’auteure nous rappelle alors l’importance de la réflexion, de la remise en cause, l’importance de s’informer et d’écouter différents points de vue pour se forger une opinion. 

Le roman a beau avoir été publié il y a 17 ans, il reste d’actualité plus que jamais.

POUR RÉSUMER

LES + : un roman qui offre de nombreuses pistes de réflexion grâce à des personnages nuancés.

CONSEIL : ne pas hésiter à faire des recherches sur l’histoire de l’Iran pour mieux comprendre les enjeux évoqués. 

VERDICT : 🖋️🖋️🖋️🖋️ Lu et Dévoré

4E DE COUVERTURE

Massoumeh, seize ans, n’a qu’un désir : poursuivre ses études. Un rêve accessible aux filles depuis que le shah a modernisé l’Iran. Mais quand ses frères découvrent qu’elle vit une histoire d’amour, très innocente, avec un voisin, ils la marient à un homme qu’elle ne connaît pas et n’a même jamais vu. D’abord désespérée, Massoumeh se rebelle et prend son existence en main.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s