Romance

A SCOTT FOR CHRISTMAS | ELMA VANGARD

UN ECOSSAIS SOUS LE SAPIN…

A défaut d’avoir un vrai écossais qui m’attendait sous le sapin, j’ai lu a Scott for Christmas.
Dans cette romance de Noël, on croise Annie, une trentenaire indépendante dont les relations familiales sont plus que tendues. Aussi, elle appréhende d’aller passer les fêtes chez ses parents en Écosse. Mais une fois là-bas, en plus de devoir affronter son passé, elle va devoir composer avec son attirance pour Tom, le trop jeune patron du bar local.

Je ne suis pas une fan des romances de Noël, mais parlez-moi d’Ecosse et de kilts et vous capterez mon attention ! J’ai donc été ravie de découvrir cette histoire qui se lit plutôt bien. Avec une écriture fluide et dynamique et un format court, l’auteure ne laisse pas le temps aux longueurs de s’installer. Il a de l’émotion, des bons sentiments, et c’est bien ce qu’on demande à ce type de romance. D’autres part, j’ai été agréablement surprise de constater que les personnages, à défaut d’être très creusés, n’étaient pas trop caricaturés.

Concernant mes bémols, oui, j’en ai quelques uns…J’ai noté quelques imprécisions et regretté que le thème de l’Ecosse ne soit pas plus exploité. J’aurais aimé qu’il y ait plus de descriptions de paysages et que les traditions soient mises en avant. Entre les fêtes de Noël et le mariage d’un personnage secondaire, il y avait matière à approfondir ce sujet pour mieux imprégner le lecteur de la « scottish touch ». Pour autant, j’ai passé un bon moment de lecture, et je conseille sans problème ce roman à quiconque souhaite lire une douce romance de Noël sans y perdre trop de temps. 

POUR RÉSUMER

LES + : une romance douce et sans longueurs 

LES – : la touche écossaise qui aurait méritée d’être mieux développée

VERDICT : 🖋️🖋️🖋️ Lu et Apprécié

A Scott for Christmas, Elma Vangard, Cherry Publishing

4E DE COUVERTURE

Menant une vie paisible à Londres, Annie se retrouve contrainte à rejoindre ses parents en Écosse, parents avec lesquels elle entretient une relation compliquée depuis l’accident qui a laissé sa sœur handicapée. Qui aurait cru que ce jeune Écossais en kilt égaierait son Noël ? D’autant que le beau Tom est si jeune qu’il pourrait largement être son petit frère !
Seulement, ce bel accent cache une vérité tout autre… Annie saura-t-elle y faire face ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s