Contemporain

HISTOIRE D’@ | LAURE MANEL

UN RECIT COURT, INTENSE ET REALISTE…

Si je vous dis roman épistolaire, vous pensez-vous à quoi ?
Les Liaisons Dangereuses, cet ouvrage un peu poussiéreux qu’on vous a obligé à lire au lycée ?
Pire, Les Lettres Persanes, ce livre qui vous rappelle vaguement quelque chose parce que vous dormiez pendant les cours de français ? Du coup, si je vous dis que Histoire d’@ est un roman épistolaire, vous commencez certainement à frissonner d’angoisse, à grimacer…Et bien vous avez tort !!!

Laure Manel dépoussière le genre avec cet ouvrage qui est aussi son premier roman. Et parce que l’action se situe en 2011, les emails ont remplacé le papier, la plume et l’encre. C’est alors l’occasion pour le lecteur d’assister aux retrouvailles d’amis d’enfance, de comprendre progressivement pourquoi ils ont rompu le contact et comment ils vont se redécouvrir. 
Évidemment, c’est moderne, évidemment, le style est addictif. Mais ce qui m’a le plus bluffée, c’est tout le réalisme qui se dégage de nos deux protagonistes et de leurs échanges. Ils ne sont pas parfaits, leur choix sont parfois discutables mais ils sont vrais. Leur nostalgie, leurs doutes, leur pudeur, leurs rancœurs, nous sommes témoins de tout. 

Je ne vous cache pas que j’ai même fait des commentaires à voix hautes pendant ma lecture parce que telle ou telle attitude m’agaçait, me contrariait ou m’émouvait. Parce que je me suis rapidement sentie proche des personnages, parce que j’ai été happée par cette histoire d’@.

Quant à savoir si celle-ci finit mal, comme c’est le cas en général (vous avez la référence ?), je vous laisse lire le roman pour le découvrir.

POUR RÉSUMER

LES + : le genre épistolaire, original, et qui rend la lecture addictive. La longueur du roman, parfaite. 

LES – : un roman agréable, mais pas suffisamment « wahou » pour le coup de cœur

VERDICT : 🖋️🖋️🖋️ Lu et Apprécié

Histoire d’@, Laure Manel, Editions Michel Lafon

4E DE COUVERTURE

Et si votre passé retrouvait le chemin de votre boîte mail ? Il est parti sans se retourner vers New-York qui lui tendait les bras. Et l’a laissée dans une incompréhension majeure. Douze ans après, il réapparaît derrière son écran, et commence alors une correspondance par mails, comme une conversation. L’occasion d’évoquer les souvenirs, et de se parler de leur vie. Mais dénouer les fils non résolus du passé n’est pas sans conséquences… Un roman épistolaire moderne qui rend hommage à l’amitié, questionne l’amour et interroge les choix de vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s