Suspense

LE MANUEL DU SERIAL KILLER | FREDERIC MARS

UN ROMAN DANS LE ROMAN…

Et si on vous prenez à tort pour l’auteur d’un best seller?
Un succès volé mais qui fait quand même rêver. 
Et si par contre ce best seller expliquait froidement comment tuer sans se faire prendre et rependait des idées nauséabondes ? 
Le rêve tournerait au cauchemar.

C’est ce qui arrive à Thomas Harris, un étudiant d’Harvard qui se voit élever au rang d’auteur à succès du jour au lendemain. Il commence alors à mener l’enquête pour découvrir qui est la personne qui tente de le piéger. 
Mais Thomas est solitaire, associable et consulte régulièrement un spécialiste pour surmonter des troubles liés à son passé. Sa personnalité instable ne plaide donc pas en sa faveur…
Pendant tout le roman, on se questionne sur cet homme. Est-il victime ou coupable ? Manipulé ou manipulateur ? A-t-il toute sa tête ou est-il dérangé ? Que cache exactement son passé ? 

On ne peut pas dire que ce roman manque d’action et de rebondissements, l’intrigue est originale et pourtant il ne m’a pas époustouflé. 
Peut-être parce que je n’ai jamais réussir à ressentir de l’empathie pour le personnage principal. 
Peut-être parce que je m’attendais au dénouement, du moins dans les grandes lignes. Et moi, je préfère me faire berner ! 
Ceci dit, cela reste une bonne lecture, elle saura conquérir de nombreux lecteur mais pour ma part, elle ne restera pas longtemps dans ma mémoire. Du même auteur, sous le pseudo de Mo Malo, je vous conseillerais plutôt Qaanaaq.

POUR RÉSUMER

LES + : une intrigue originale, une écriture fluide

LES – : quelques longueurs, un dénouement pas si surprenant

VERDICT : 🖋️🖋️ Lu et Mitigée

 

Le Manuel du Serial Killer, Frederic Mars, Pocket éditions

4E DE COUVERTURE

Thomas Harris, 21 ans, est étudiant en lettres à Harvard. Grand amateur de littérature policière, il se retrouve momentanément mêlé à une enquête en cours, portant sur une série de meurtres, dont les victimes sont toutes des enfants. C’est aussi à cette période que le jeune homme commence un stage au service des manuscrits d’une maison d’édition spécialisée dans les romans de gare et le thriller. Chargé du tri au service des manuscrits, il y fait la lecture du Manuel du serial killer, soumis de façon totalement anonyme, et qui ne propose rien moins qu’un mode d’emploi détaillé du tueur parfait ! Entre horreur et fascination, Tom choisit de rejeter le texte. Quelle n’est donc pas sa stupéfaction lorsque, quelques semaines plus tard, il découvre ce livre en vitrine de toutes les librairies… et publié sous son propre nom, Thomas Harris ! Commence alors une véritable descente en enfer, à la limite de l’absurde : ce livre dont on lui impute la paternité et dont les réimpressions s’enchainent à un rythme hallucinant, fournit tous les détails des meurtres qui ne cessent d’ensanglanter la région. Et chaque tentative pour prouver à la police, à la justice, mais aussi à ses proches et à lui-même, qu’il est innocent, rapproche Thomas Harris de la cellule où croupit un redoutable prédécesseur, qui avait terrorisé le pays avec des crimes comparables, dix ans plus tôt. Qui est réellement le coupable, qui est l’auteur ? Et qui est Thomas Harris ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s