Suspense

LA PEINE DU BOURREAU | ESTELLE THARREAU

POUR OU CONTRE LA PEINE DE MORT…

Le gouverneur Thompson a quatre heures pour décider du sort de Ed 0451.
Quatre heures qui forment les quatre parties du roman au cours desquelles l’homme politique va s’entretenir avec le tueur et son futur bourreau.

Comment en arrive-t-on à devenir gardien de prison, puis bourreau ? Quelles sont les motivations ? Les espérances ? Les déceptions ?Avec en toile de fond le Texas traditionaliste et encore trop raciste, le bourreau McCoy raconte son histoire professionnelle et ses désillusions tandis que l’assassin repense à sa vie personnelle jusqu’à son passage à l’acte.
C’est l’occasion pour le lecteur d’en savoir plus sur les mécanismes du système carcéral et les procédures d’exécution plus ou moins cruels et de réfléchir sur le sens de la justice et de la morale. 

Mais détrompez-vous, vous ne trouverez pas un plaidoyer en faveur ou contre la peine de mort. Le roman démontre seulement que le sujet est plus complexe qu’il n’y paraît. Les histoires de différents condamnés se succèdent, certaines font pitié, d’autres écœurent, toutes révoltent. Parfois on se dit que tel homme mérite son sort et d’autres nous font remettre en cause le système. Et dans tous les cas, cette question persiste : qui sommes-nous pour juger ? 

Et puis il y a l’ironie…L’ironie de se sentir contre la peine de mort (en tout cas, c’est mon cas) mais de sympathiser avec les hommes qui tuent pour une « bonne raison ».
L’auteure pointe avec intelligence cette contradiction qui existe en chacun de nous et c’est ce qui rend son roman d’autant plus puissant. 

Pour ce qui est de la forme, les ingrédients sont imparables : les chapitres sont très courts, les points de vue s’alternent et chaque histoire captive au point qu’on se retrouve à tourner la dernière page avec un peu de surprise. 
Surprise d’autant plus présente que l’auteure nous gâte avec un dernier rebondissement, celui-là même qui m’a fait dire « oh bordel, c’est brillant ». Vous n’avez pas encore lu ce roman ? N’hésitez plus !

POUR RÉSUMER

LES + : un récit addictif, un thème passionnant 

LES – : ?? 

VERDICT : 🖋️🖋️🖋️🖋️🖋️ Coup de Coeur

La Peine du Bourreau, Estelle Tharreau, Taurnada Editions

4E DE COUVERTURE

McCoy est « bourreau » au Texas. Après 42 ans passés dans le couloir de la mort, il reçoit la visite officieuse du Gouverneur Thompson qui doit se prononcer sur la grâce du condamné numéro 0451. Il ne leur reste que quatre heures pour faire revivre les souvenirs de McCoy avant l’injection létale. Quatre heures dans l’isolement de la prison de Walls. Quatre heures pour cinq crimes qui déchaînent les passions. Quatre heures pour ce qui pourrait être la dernière exécution de McCoy. Quatre heures pour jouer le sort d’un homme. Un thriller psychologique aussi troublant que fascinant : une immersion sans concession dans le couloir de la mort et ses procédures d’exécution.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s